Projet d’hébergement

Évolution du projet


Actuellement La Maison de Marthe met les efforts nécessaires pour la rénovation du bâtiment afin d’offrir un lieu d’hébergement sécuritaire.

Nous avons contacté une firme d’architectes bien connue dans le milieu communautaire, la firme Lafond Côté afin de réaliser le relevé des lieux et de produire les plans préliminaires. À leur suggestion, nous avons fait appel à une firme de consultants spécialisée en analyse des normes exigées par le code du bâtiment du Québec, la firme Technorm.

Pourquoi tenir compte du code du bâtiment et ne pas procéder immédiatement en rendant accessible La Maison de Marthe aux femmes en sortie de prostitution ? La raison est simple. Étant donné que des personnes vont dormir et se reconstruire sur une période plus longue que l’hébergement ponctuel, nous devons rendre les lieux sécuritaires en modifiant certains murs, portes, cages d’escaliers et ajouter des cloisons coupe-feu. De plus, une firme spécialisée en gestion de la sécurité des bâtiments a fait la pose de caméras et la réception des informations par ordinateur. Lorsque le rapport de Technorm a été produit et remis à la firme d’architectes, celle-ci a procédé à l’évaluation des coûts de rénovation pour la mise aux normes du bâtiment. Une firme d’ingénieurs a également été sollicitée afin d’obtenir leur avis sur le système de ventilation existant et la capacité d’absorption des entrées électriques advenant l’installation d’un système de chauffage et de ventilation plus performant.

Depuis l’automne dernier, nous analysons les différents programmes gouvernementaux provinciaux et fédéraux, des subventionnaires éventuels qui financeraient en partie la rénovation du bâtiment.

Inscrivez-vous à notre infolettre